Mon compte | S'identifier
| Mot de passe oublié ?
http://www.creusot-infos.com/index3.php
Vie étudiante 71
www.vie-etudiante71.com
La vie étudiante en Saône et Loire
Simple et rapide :
Pré-inscris toi en ligne
Je m'inscris !
Vous êtes ici :

02/12/2010 - Football : Dijon - Asub71


Dijon 15 - 0 Asub71

Composition de l'équipe : Groza ; Menereau ; Chevasson ; Billon ; Peyrard ; Ducroux (Cap) ; Gagnard ; Grosjean ; Valade ; Baldé ; Zenasni {Madaoui ; Perez}.

 

 

Premier match en championnat de France universitaire pour l'Asub71 ce Jeudi à Dijon. Prestation catastrophique, désastreuse, pitoyable...les qualificatifs manquent pour décrire la performance des Creusotins.

Délaissés à la dernière minute par leur gardien pour raison professionnelle, Groza se sacrifiera pour "goaler" sans équipement ni gants...Difficile de penser pouvoir rivaliser avec une absence de cette importance...De là à imaginer prendre quinze buts...d'autres explications s'imposent. Evidemment, on notera comme à l'habitude et dés le début de match, une peur évidente de l'adversaire, un manque clair de technique, de sens tactique et de physique. Cela creusera un fossé aussi large que le Grand Canyon entre les deux équipes. Pas de jeu? Tu paies cash (4 - 0 au bout de 5 minutes pour les locaux). Triste constat, mais les joueurs ne pourront s'en prendre qu'a eux-même ! Mal en place tactiquement, physiquement HS, les joueurs paraîtront tellement mauvais qu'ils deviendront la risée des supporters Dijonnais. Des plots ! C'est ni plus ni moins ce à quoi ressembleront les visiteurs durant ce match. L'humiliation prendra son sens premier lorsque le gardien adverse marquera de son mauvais pied sur penalty en deuxième période. Une moquerie indigérable que certains joueurs prendront avec le sourrire...Preuve du manque d'implication flagrant de ces derniers.

 

 

L'entraineur de l'Asub retiendra RIEN de bon pour ce match si ce n'est l'effort de deux ou trois joueurs (les même que d'habitude) dont Ducroux le capitaine fait evidemment partie. S'en inspiré devrait être un devoir pour tous, ne serait-ce que par fierté pour que de tels échecs ne se produisent pas.

Le coach profite de cette article pour annoncer sa prise de recul en son poste. Le message ne passe pas et dans ce cas, les choses doivent changer.



liens partenaires