Mon compte | S'identifier
| Mot de passe oublié ?
http://www.opacsaoneetloire.fr/opac/easysite/opac/actu/logement-jeune
Vie étudiante 71
www.vie-etudiante71.com
La vie étudiante en Saône et Loire
Simple et rapide :
Pré-inscris toi en ligne
Je m'inscris !
Vous êtes ici :

18/11/2010 - Football : IUT Schiltigheim - IUT Le Creusot


IUT Schiltigheim 6 - 1 IUT Le Creusot

Composition de l'équipe : Perez ; Ségault ; Dessolin ; Chevasson ; Peyrard ; Ducroux (Cap) ; Madaoui ; Boivin ; Huguet ; Tho ; Zenasni

Buteurs (Passeurs) : Zenasni.

Premier match en championnat IUT pour Le Creusot, ce Jeudi. Avec une équipe remaniée, un effectif très léger et un gardien improvisé, les visiteurs ne feront evidemment pas le poids. Approximations, manque d'envie, d'engagement et parfois même de fierté seront au rendez-vous. A aucun moment, les Bourguignons n'ont semblés en mesure d'inquiéter l'équipe adverse...Et pourtant, cette équipe aurait pû être à leur portée.
Cependant, après un début de match, comme à l'accoutumée, très timide, Schiltigheim ouvrira le score après deux minutes de jeu. Sans réaction aucune, ni sursaut d'orgueil, les joueurs subiront durant l'intégralité de la première période et encaisseront un second but à la demie-heure de jeu après une passivité incroyable de la défense. Zenasni donnera un léger espoir en réduisant le score trois minutes plus tard après un lob S-O-M-P-T-U-E-U-X de 25 mètres ! Une joie de courte durée pour un rêve plus utopique que réel, puiqsue les locaux rajouteront deux buts avant la Mi-Temps.
En deuxième période, les joueurs du Creusot n'encaisseront que deux buts mais souffriront de ce même mal de fainéantise réalisant une Mi-Temps aussi catastrophique que la première...
Résultat sans appel (6 - 1), non, ce n'était pas un match de tennis, même si le score en a tout l'air...


L'entraineur retiendra tout de même le sacrifice de certains joueurs dont l'envie n'était pas à remettre en question ! Les voyages forment la jeunesse et heureusement que ce proverbe éxiste car il permet de se cacher derrière une "excuse" poétique...



liens partenaires