Mon compte | S'identifier
| Mot de passe oublié ?
https://particuliers.societegenerale.fr/jeunes/etudiant.html
Vie étudiante 71
www.vie-etudiante71.com
La vie étudiante en Saône et Loire
Simple et rapide :
Pré-inscris toi en ligne
Je m'inscris !
Vous êtes ici :

Quand les étudiants réfléchissent à la place d



Quand les étudiants réfléchissent à la place de la Culture dans la Société

Lundi et mardi, l’organisation et le déroulement du colloque « Culture & Société » a été un exercice très intéressant pour les étudiantes de la licence professionnelle gestion et développement des activités physiques artistiques.



Créé l’an dernier, le colloque « Culture & Société » n’est pas une simple réunion étalée sur deux jours. C’est plus que ça pour les inscrites dans la licence professionnelle en question.
Comme le confirme Elisabeth Lê-Germain, responsable de la formation, l’organisation du rendez-vous constitue le premier vrai projet de leur année universitaire. Car les étudiantes sont en fait chargées de la mise en place du colloque de A à Z. Ce sont elles qui s’occupent de contacter les différents intervenants. Ce sont aussi elles qui sont tenues de concocter un planning.
On s’imagine que ces opérations, qui les attendent en fait plus tard dans la vie active de l’événementiel, ont été prenantes mais aussi intéressantes. Tout un travail d’organisation qui a donné lieu à des discussions sur trois thèmes : la sensibilité artistique, le développement des politiques culturelles au niveau des territoires et l’intérêt de la population locale devant tel ou tel projet culturel.
Sur ces trois thèmes, et en particulier sur le dernier, les notions de cohérence (dans les relations entre les partenaires culturels) et de volonté commune sont ressorties. Tout comme l’importance de s’inscrire dans la durée pour fidéliser le public. Des idées qui ont notamment été évoquées par Pascale Martinez, directrice du service culturel de la ville de Montceau-les-Mines, et Pierre Buch, chargé de missions dans le domaine de l’action culturelle au Conseil Général de Saône-et-Loire.
Des échanges sans doute instructifs pour les douze étudiantes de la licence qui s’attaqueront en 2011 à un programme plus dense, celui des Journées étudiantes de printemps.



liens partenaires