Mon compte | S'identifier
| Mot de passe oublié ?
http://www.le-creusot.fr/
Vie étudiante 71
www.vie-etudiante71.com
La vie étudiante en Saône et Loire
Simple et rapide :
Pré-inscris toi en ligne
Je m'inscris !
Vous êtes ici :

Paroles d'étudiants : Daniel Lupi



LA PAROLE AUX ETUDIANTS DU CREUSOT : Daniel Lupi

 

Retrouvez chaque lundi sur « creusot-infos » un portrait d'étudiant. Ce lundi, Daniel Lupi nous dit pourquoi il a choisi le Campus Sud Bourgogne ainsi que les + et les - d'un tel espace et de son environnement.


Originaire d'Aix-en-Provence, Daniel Lupi était élève au lycée militaire d'Autun, en S-SI, avant de devenir étudiant. Ce sont d'ailleurs les enseignants au sein de l'établissement qui lui avaient conseillé le campus au Creusot et plus particulièrement l'IUT. « Je savais aussi qu'il est bien côté dans ma formation », rajoute l'étudiant de 19 ans, qui a également privilégié une certaine proximité.
Pensant à une carrière professionnelle dans la gestion de production et actuellement en deuxième année du DUT Génie Mécanique et Productique, Daniel Lupi apprécie notamment l'esprit familial dans lequel se déroulent ses études. « On est proche des professeurs. On peut aller les voir à tout moment, ils sont toujours prêts à nous expliquer si besoin », assure-t-il, lui qui loue l'avantage de plus petites promotions que celles dans les plus grandes villes.
En revanche, si la tranquillité nocturne du Creusot comme il dit implicitement lui permet de mieux travailler au CROUS Jean Moulin, il trouve que la ville manque d'esprit jeune. « Il n'y a pas grand chose à faire le soir », dit-il. « Il faudrait plus d'infrastructures de qualité je pense », précise-t-il en tant que licencié à l'Entente Athlétique Le Creusot. Daniel Lupi aimerait « une ville davantage tournée vers le sport qu'elle ne l'est déjà ».
Sinon, pour en revenir au Campus Sud Bourgogne, un espace laverie ne serait pas de trop selon lui. « Quand on arrive en ne connaissant personne, on galère un peu pour ça. C'était mon cas l'an dernier, sachant que je ne suis rentré que deux fois sur toute l'année à Aix-en-Provence. Quelque chose pour laver le linge serait je pense vraiment utile au CROUS. Je ne connais plus ce problème car j'ai une machine à laver depuis mais ce serait quand même bien pour d'autres étudiants ».



liens partenaires