Mon compte | S'identifier
| Mot de passe oublié ?
http://www.opacsaoneetloire.fr/opac/easysite/opac/actu/logement-jeune
Vie étudiante 71
www.vie-etudiante71.com
La vie étudiante en Saône et Loire
Simple et rapide :
Pré-inscris toi en ligne
Je m'inscris !
Vous êtes ici :

Des étudiants très impliqués


  • Des blouses blanches prêtes à expliquer la science aux visiteurs. Photo Y. G.

Des étudiants très impliqués

La science peut passer pour une grande inconnue. Sauf lorsque l’on trouve les personnes qui sont capables de l’expliquer de façon claire et ludique.

Sensibilisation. Les jeunes de l’IUT veulent montrer
que la science n’est pas si inabordable que cela. Enthousiasme. C’est la principale énergie
de tous les moteurs des intervenants à ce stand de l’IUT.

Quand certains attaquent leur première journée de vacances avec une grasse matinée, douze étudiants de 2 e année de la spécialité « mesures physiques » de l’IUT sont sur leur stand du village de la science à la Nef. « C’est vraiment intéressant pour nous d’être ici, estiment-ils tous ensemble. C’est une excellente occasion de présenter des expériences assez faciles d’accès. »

La science pour tous

Car, si dans la plupart des cas, les plus jeunes visiteurs ne connaissent pas vraiment ce qui leur est présenté au départ, ils se prennent bien vite au jeu des explications et des expérimentations. « Nous nous adaptons en fonction de l’âge des personnes qui sont en face de nous. Mais une chose est bien certaine, c’est qu’il est tout à fait possible de vulgariser la science. »

Derrière cette organisation, on retrouve Frédéric Siutkowski, un professeur de physique-chimie, accompagné cette année par Catherine Viggiano, qui s’occupe de la communication de l’IUT. Sur place, ils ont reçu le concours de Patricia Colinot, Pierre Sallamard, Michel Pilloz et Pascal Kirat. L’idée pour 2010 était de sensibiliser les visiteurs à tout ce qui touche l’éco-habitat. « Nous essayons de coller au plus près à l’actualité avec les thèmes que nous choisissons lors de chaque édition, explique le professeur. Après la pollution, les énergies renouvelables et la météo, l’éco-habitat découlait presque naturellement. »

D’une expérience à l’autre, le visiteur de tout âge apprend sans cesse. « Nous leur montrons comment fabriquer du papier recyclé, comment on peut récupérer au mieux l’eau de pluie ou élaborer son compost. » Mais on apprend également le principe de la pile à hydrogène et les applications qu’elle trouvera forcément dans les années à venir. Les étudiants se penchent avec envie sur toutes les énergies renouvelables avec les panneaux solaires thermiques et photovoltaïques. « Nous avons construit de petites maquettes dont un moulin solaire. Nous expliquons aussi le principe du chauffe-eau solaire ou de la douche solaire. » Un peu plus loin, on aborde les phénomènes du son en expliquant sa diffusion au travers des ondes. Ce qui permet une approche de l’isolation phonique. Puis de l’isolation thermique avec les matériaux à utiliser, la conduction thermique, la convection thermique (principe des VMC), la climatisation, etc.

Face à toutes ces composantes, Clément, Sonia, Laurène, Mickaël, Dimitri, Guillaume C., Guillaume P., Akim, Jérôme, Lydie et Samuel ont revêtu leur blouse blanche de spécialistes, prêts à délivrer l’information la plus simple et la plus complète possible. Un rituel qu’ils renouvelleront tout au long de l’année sur différents salons et dans les collèges afin de diffuser encore et toujours le savoir.

Yves Gauthier

Publié le 24/10/2010



liens partenaires