Mon compte | S'identifier
| Mot de passe oublié ?
http://condorcet.u-bourgogne.fr/home.html
Vie étudiante 71
www.vie-etudiante71.com
La vie étudiante en Saône et Loire
Simple et rapide :
Pré-inscris toi en ligne
Je m'inscris !
Vous êtes ici :

Atelier Théâtre


Atelier Théâtre du Campus 2014 : restitution

les étudiants de « L’ATELIER THÉÂTRE » vous invitent à leur
restitution d’après le texte de Michel Azama, Croisades
le vendredi 28 mars à 20h30 à L’arc petit théâtre


Toutes les Photos



Magnifique représentation devant près de 200 personnes
Bravo à tous et à toutes




17 étudiants(es) issus de tous les départements de l’IUT , du Centre Universitaire CONDORCET

RUELLO Domael (GE 2) BLANC Esteban (GMP 2) MORLAT Clément (GMP 2) LEUCK Quentin (TC 2) ROUX Jean-Baptiste (MP 1) BEDERT Valentin (GE 2) MANDON Mélanie (MP 2) THIEBAUT Aurélie (MP 1) LEUCK Quentin (TC 2)

DEMARLE Aline (TC 1) DELHOMME Anthony (Lic DGAPA) DAVID Flavien (MP 1) MANIEZ Marie (Staps L1) EL YAMANI Mehdi (GE 1)

 FEBVRE Arthur (GMP 1) CHAUVEL Remi (MP 1) POREAUX Barbara (AES 2)

 

participent à L’Atelier théâtre, sous la responsabilité de Catherine VIGGIANO, enseignante d’expression communication et en collaboration, pour la troisième année consécutive, avec un comédien metteur en scène, artiste associé à L’arc, Gilles Berry.

Un beau partenariat entre la Vie étudiante, L’Arc Scène Nationale , l’Université de Bourgogne ,  le Conseil Régional,   la Communauté Urbaine Creusot  Montceau  , Ville du Creusot  : un projet ambitieux qui allie plaisir et exigence, découverte et dépassement de soi ;  pour les étudiants, une occasion d’explorer leurs capacités d’expression, de se connaître mieux et d’acquérir de l’aisance dans leur rapport à l’autre, de se familiariser aussi avec une écriture contemporaine pour regarder autrement le monde environnant et pourquoi pas, porter un message humain d’une valeur intemporelle….. 



L’histoire se passe « ailleurs », « là-bas »…Peu importe le lieu, il y a toujours deux camps où la vie est en jeu sans cesse. En jeu ? En  joue plutôt ! Les relais de l’action ce sont des armes à feu. Mais Michel Azama envisage sa guerre avec la cruauté fébrile de certains jeux d’enfants : un théâtre naïf et loufoque, invraisemblable et réaliste tout à la fois.

Avec toujours du rêve qui chemine à travers les discours, dans ces situations simples et terribles : conflits sempiternels qui font s’entretuer des hommes…

Les gamins qui jouent à la guerre se tuent à tout bout de champ. Mais leurs trépassés se redressent, se relèvent et parlent, commentant leur trépas, le contestant, puis recommencent de plus belle, s’entretuant encore, superbement ! Pourquoi se battent-ils ainsi sans cesse et, semble-t-il, depuis toujours ?

Le terrain vague culturel de nos mémoires dévastées par le feu des informations du monde entier sert de panorama pour ces discours imaginaires où Michel Azama croise en poète le rêve et le réel, les espaces et le temps.



liens partenaires